Côte d’Ivoire-AIP/ Des membres de la commission du N’Zi appelés à s’approprier l’OSCS pour renforcer davantage la cohésion et la solidarité dans la région

Dimbokro, 14 avr 2023 (AIP) – Le secrétaire général de préfecture de Dimbokro, Akaffou Yon Lydie, a appelé les membres la Commission régionale de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (CR OSCS) à s’approprier cet instrument en vue renforcer davantage la cohésion et solidarité dans le N’Zi.

Lors de la première réunion de l’année de cette commission qu’elle présidait, mardi 12 avril 2023, à Dimbokro, Mme Akaffou a rappelé les missions assignées à la commission régionale. Il s’agit, entre autre, de la veille, de l’alerte précoce sur toutes les actions ou tous faits qui peuvent constitués une menace pour la cohésion sociale sur l’étendue de la région.

Certes, le N’Zi n’a véritablement pas connu des graves soubresauts par le passé mais il est important que les populations vivent en harmonie pour consolider les bons résultats économiques que connait le pays, a expliqué Mme Akaffou, faisant remarquer que 2023 est une année d’élections locales où se « déchaînent les tensions et de passion ».

Le secrétaire technique de la Commission, Maizan Kouakou, directeur régional de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, a, pour sa part, relevé l’importance pour les membres de la commission de se mettre au travail et de tenir périodiquement les rencontres.

« C’est à cette condition que nous pourrons réussir notre mission et préserver la paix sociale », a-t-il avoué. Il s’est félicité de la présence effective des membres et surtout du bilan de leurs activités qu’ils ont dressé pour le premier trimestre de 2023.

Outre Mme Akaffou et M Maizan Kouakou, les directeurs de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et celui de la Cohésion nationale, les responsables de la sécurité, de l’administration, de la société civile, de la chefferie, des organisations de jeunesse et de femmes et des religieux ont participé à cette rencontre.

Fin novembre 2021, à Dimbokro, l’OSCS du N’Zi a renforcé les capacités de ses membres sur les attributions, le fonctionnement de l’OSCS et sur le système d’alerte précoce au cours d’un atelier-bilan initié par la direction régionale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (DR FFE).

Source: Agence Ivoirienne de Presse